Construit en 1970, rénové en 1989, en 2001 puis en 2019, le Marché des saveurs a su évoluer et s’adapter au fil des années. Regroupant aujourd’hui 36 étals et autant de producteurs représentants la diversité gastronomique de notre territoire, le marché est un lieu de référence pour les bressuirais. Ouvert chaque mardi et samedi de l’année de 8h à 13h, il attire chaque semaine plus de 1 500 clients.

 

50 ANS CA SE FÊTE !

La Ville de Bressuire vous invite, chaque samedi du mois d'octobre, à venir célébrer les 50 ans de ce lieu emblématique de Bressuire dans une ambiance festive et gourmande !

Au détour d'un étal, peut-être aurez-vous l'occasion de croiser la plus locale des magnétiseuses de mogettes Claudette Fuzeau ! Il se murmure qu'elle devrait venir y faire ses provisions, et peut-être même siroter un petit verre à la Guinguette installée au marché dans le cadre des festivités. Tenue par les gérants du futur "Café des halles", la Guinguette mettra à l'honneur les produits du marché. Une occasion à ne pas manquer de venir trinquer entre amis ou en famille autour d'une planche de dégustation ou d'une assiette d'huîtres, le tout dans une ambiance musicale "live".

Emoji_Agenda.png Samedis 10, 17, 24 et 31 octobre 2020 - De 9h à 13h - Marché des saveurs, Place Dupin à Bressuire.

 

CdVille Bressuire.jpg

Logo_Café_Halles.jpg

 

LE MARCHE DES SAVEURS, TOUTE UNE HISTOIRE

March├®Couvert001.jpg

March├®Couvert002.jpg

March├®Couvert003.jpg

 

Construction du marché couvert place Dupin

Le Conseil municipal décide en 1966 de transférer les halles du marché présentes depuis les années 1830 place de la Mairie. La vétusté des halles nécessitant des travaux d’entretien onéreux, le choix se porte sur une construction neuve avec des possibilités de stationnement autour. Les anciennes halles laissent leur place à un jardin agrémenté de jets d’eau qui est aujourd’hui la place de l’Hôtel de Ville.

La place Dupin, laissée libre suite au déménagement du champ de foire, est choisie pour construire le marché couvert. Quelques mois suffissent à la construction d’un bâtiment de 2 300 m2 sur deux niveaux, accessible de plain-pied, et abritant au niveau inférieur le hall des producteurs, les ateliers et locaux techniques de la ville et au niveau supérieur 106 étals réservés aux commerçants (crémiers, primeurs, poissonniers, etc.) ainsi qu’une halle des grossistes. L’inauguration du marché en novembre 1970 par M. Alain Metayer alors Maire de Bressuire, est l’occasion d’ajouter au traditionnel marché du mardi, jour de foire, le marché du samedi.

Le temps des premiers travaux

En 1989, la municipalité, sous l’égide de M. Claude Boutet, décide de travaux d’entretien et de rafraîchissement du marché couvert. Suite à ces travaux, les producteurs fermiers s’installent à leur tour à l’étage, laissant l’espace inférieur aux services techniques municipaux pour leurs ateliers (mécanique, menuiserie, peinture, etc.) et le stationnement de leurs véhicules.

En 1992, suite à la construction du Centre Technique Municipal (CTM), les espaces du niveau inférieur sont alors libérés par les services techniques. Ceux-ci sont attribués à des associations dont la Croix Rouge et le Secours populaire. La salle Emeraude y est également aménagée. 

La Ville procède en 2001 à la réfection et l’étanchéité des allées et du sol, celui-ci étant encore couvert d’un dallage de pierre peu hygiénique et datant de la construction du marché.

2019 : une rénovation complète du Marché des saveurs

En 2019, des travaux majeurs sont enclenchés par l’équipe municipale dont la volonté est d’améliorer le confort des commerçants et l’aspect esthétique du lieu. Dès le printemps 2019 les commerçants sont transférés au sous-sol, laissant la place aux travaux réalisés de juin à fin novembre par les services techniques de la Ville, pour une réouverture du marché le 7 décembre 2019.

L’intérieur du marché, à l’exception du sol, est ainsi rénové, permettant la mise en conformité du lieu en termes d’accessibilité et de sécurité. Les travaux concernent la rénovation des points d’eau, de l’éclairage et des tableaux électriques, la réfection des 32 étals, le rafraîchissement de la peinture et enfin la mise en place de cubes acoustiques et de décoration.

Références :

  • Revue d’Histoire du Pays Bressuirais édité par Histoire et Patrimoine du Bressuirais, n°63 de 2010, article « les Halles de Bressuire » rédigé par Roger Grassin
  • Revue municipale de Bressuire de 1970 (Archives Municipales Bressuire, 1 Per 3)
  • Archives municipales de Bressuire

 

 

Vidéo