La Ville de Bressuire respectera l’arrêté même si l’on peut regretter qu‘il s’applique de la même façon dans l’ensemble du département. En effet, à Bressuire avec le Syndicat de Val de Loire, il n’y a aucune crainte concernant la distribution d’eau potable.

Deux chiffres :

  • Le SVL s’approvisionne sur le lit inférieur de la Loire dans laquelle sont prélevés 5 000 m3 d’eau par jour alors que la capacité maximale est de 12 000 m3.
  • Chaque année, 3,8 millions de m3 sont prélevés dans le Cesbron alors qu’il y a plus de 9 millions de m3 en réserve.

Pour les arrosages dans les espaces publics :

  • Pour les terrains de foot : les terrains d’honneur de St-Sauveur, Beaulieu s/Bressuire et Terves sont arrosés à partir de réserves. Seul le terrain d’honneur du Stade Alain Métayer est arrosé partiellement par les services d’eau potable ( ce qui est autorisé par l’arrêté préfectoral).
  • Pour les greens du Golf, ils ne sont pas arrosés par le réseau d’eau potable mais par les réserves naturelles.
  • Les parterres et jardinières des Espaces Verts sont arrosés par les eaux non potables provenant des réserves naturelles (Etang de Bellefeuille ou les étangs du Golf).

 

Arrêté Préfectoral datant du 23 juillet 2019

La faiblesse des pluies lors de l’hiver 2018-2019 a été particulièrement marquée ; la quantité d’eau qui a pu alimenter les rivières et les nappes a été plus faible que la moyenne. Les températures sont très élevées depuis plus d’un mois et un deuxième épisode de canicule est attendu cette semaine. Il en résulte un état de sécheresse qui est remarquable de par sa précocité dans la saison, avec des nappes d'eau souterraines dont le niveau actuel est globalement inférieur à la moyenne, avec une nette tendance à la baisse. Le débit des rivières est également particulièrement faible.

Dans ces conditions, il convient de prendre les mesures nécessaires pour garantir l'alimentation en eau potable des populations dans des conditions satisfaisantes et pour protéger les milieux naturels.

Cela nécessite de prendre deux types de mesures :

 

- des mesures de limitation des usages de l’eau « domestiques et secondaires » sur l'ensemble du département des Deux-Sèvres, à partir du mardi 23 juillet 2019 à 8 heures :

Ces mesures de limitation concernent les prélèvements réalisés à partir de forages, puits, réseau d'adduction en eau potable ou directement dans les eaux superficielles. -> Voir l'arrêté portant limitation des usages de l'eau "domestiques et secondaires"

 

Sont interdits les prélèvements d'eau : pour le lavage des véhicules, hors des stations professionnelles (hors objectif sanitaire et de sécurité et hors chantier en cours)/pour le lavage des bâtiments, des voiries et trottoirs (hors objectif sanitaire et de sécurité et hors chantier en cours)/pour l'alimentation des fontaines et des jets d'eau en l'absence d'un dispositif de recyclage de l'eau/pour le remplissage des piscines des particuliers existantes à l'exception des chantiers en cours/pour l'arrosage des espaces verts publics et privés/pour l'arrosage des terrains de golf, hors green et des terrains de sport, hors terrains de sports homologués. Sont par ailleurs interdits entre 9h et 19h les prélèvements d'eau pour l'arrosage des jardins potagers.

 [Sources site internet de la préfecture des Deux-Sèvres]